Méduses : Voici comment les signaler et ne pas se faire piquer entre Nice et Marseille

Méduses : Voici comment les signaler et ne pas se faire piquer entre Nice et Marseille

Les méduses font à nouveau leur apparition dans la mer Méditerranée, sur les côtes provençales et azuréennes. Il est facile de les signaler et de ne pas se faire piquer.

Les méduses refont leur apparition avec la chaleur sur la Côte d’Azur, près de Nice, et les plages de la mer Méditerranée, autour de Marseille.

Si vous hésitez avant de vous jeter à l’eau, voici les bons conseils pour savoir où elles ont été vues et ne pas se faire piquer.

Une carte d’observation en ligne

Le site d’Acri ST, société basée à Sophia-Antipolis (Alpes-Maritimes) propose une carte d’observation de méduses en Méditerranée.

Sur cette carte, tout le monde peut indiquer la présence ou non d’une méduse tout au long des côtes provençales, azuréennes et corses, dans les dernières 48 heures.

Pour ce faire, il suffit de remplir un questionnaire d’observation. Acri-ST précise : « Les informations sur la présence de méduses, recueillies grâce à vos témoignages, sont exploitées à des fins de recherche scientifique. Elles sont d’abord anonymisées avant d’être communiquées aux chercheurs. Le transfert de données est alors couvert par une convention d’échange. »

Les endroits autour de Nice et Marseille où des méduses ont été signalées

Ainsi, mercredi 15 juin 2022, autour de Nice, des méduses ont été aperçues tout au long de la Prom et du Mont-Boron, à Villefranche-sur-Mer, Saint-Jean-Cap-Ferrat, Eze, Villeneuve-Loubet, Antibes et Cannes.

Autour de Marseille, des méduses ont été aperçues au Vallon des Auffes, la Corniche, les plages du Prado et Borély, la Pointe-Rouge et Montredon. Certaines ont aussi été observées dans les calanques de Cassis et à La Ciotat.

Le Var est également fortement impacté par la présence de méduses.

Que faire en cas de piqûre ?

Si toutefois vous avez été piqué, pas de panique. L’organisme de recherches indique que les piqûres sont « généralement bénignes ».

Voici ce qu’il faut et ne faut pas faire dans ce cas selon Acri-ST.

  • Surtout ne pas frotter la zone piquée.
  • Ne pas mettre d’alcool.
  • Ne pas rincer à l’eau douce.
  • Rincer à l’eau de mer.
  • Oter à l’aide d’une pince les fragments restés sur la peau.
  • En cas de piqûre sévère, le venin peut être neutralisé avec du vinaigre ou de l’eau de mer chaude.
  • Contre la douleur : un antalgique type paracétamol.

Source : Actu Nice

Lire l’article : ici