vaisseau de sécurité et coopération internationale

Coopération internationale et narcotrafic : la conférence palpitante de la Marine Nationale

Au cœur du narcotrafic et de la coopération internationale

Voici le sujet palpitant de la conférence du mois de novembre, organisée par la Marine Nationale à Marseille.

Ce soir là M. le capitaine de frégate Pierre-François Ferri, officier de liaison de la Marine Nationale auprès du MAOC (N) Maritime Analysis and Operations Center (Narcotics) tentera de nous expliquer les enjeux de trafic des voies maritimes ainsi que les différentes moyens de coopération pour déjouer le narcotrafic.

Rendez-vous le 20 novembre

Le 20 novembre dès 18h30 vous pourrez écouter cette conférence passionnante à l’ENSM :

« Face à l’internationalisation des réseaux criminels et à l’accroissement du trafic de drogue qui utilise principalement la voie maritime, les réponses nationales s’avèrent insuffisantes. Les agences chargées des enquêtes ont besoin de renseignements issus des autres pays pour approfondir leurs investigations mais également pour se coordonner lorsqu’il s’agit d’effectuer un arraisonnement en haute mer. Le MAOC(N) « Maritime Analysis and Operations Center » (Narcotics), est une réponse à cette problématique.

Basé à Lisbonne, ce centre créé par un accord international et signé par sept pays européens en 2007, est un exemple de coopérations qui fonctionne grâce à sa petite taille (vingt personnes) et à la confiance peu à peu acquise auprès des agences de renseignements spécialisées dans la lutte concernant le narcotrafic.

Le centre recueille, analyse puis partage entre ces sept membres, des informations concernant le narcotrafic par voie maritime afin de faciliter ensuite l’interception des navires suspects. Ce modèle est certainement exportable en d’autres lieux et dans d’autres domaines.
À partir d’exemples très concrets, la conférence vise à donner un aperçu du narcotrafic en Méditerranée et en Atlantique, des modes d’actions des réseaux criminels et des méthodes de coopération internationale pour tenter de les contrer. »

 

Plus d’informations sur la conférence