environnement

Avec l’Espace Bleu, le Nautic Paris se met au vert

 

L’espace Bleu reflète l’engagement du Nautic Paris en faveur de la transition écologique.

Nouvelle animation située dans le hall 1, elle accueillera les deux éco-organismes créés par la Fédération des Industries Nautiques. Mais aussi un village dédié aux associations qui sensibiliseront le public aux enjeux de développement durable. 

Parmi elles : Respect Océan, Pavillon Bleu, Earthwake, la Fondation de la mer, et d’autres. Ces associations se relayeront au cours de pitchs dans le but de présenter leurs actions pour préserver l’environnement marin et littoral.

 

nautic paris

 

Adoption de la démarche ERC : un engagement concret du Nautic Paris

 

Le Nautic Paris s’engage dans la démarche ERC : Éviter, Réduire, Compenser qui vise à limiter les impacts d’un projet sur l’environnement. 

Le salon fait tout pour réduire son empreinte écologique. L’objectif est par ailleurs très clair : diminuer de 50% les émissions de CO2 et réutiliser à 90% les produits utilisés pour aménager le Nautic.

Pour atteindre l’objectif fixé, la démarche Cap Bleu conduit le salon à compenser intégralement le bilan carbone de ses visiteurs. Pour cela des palétuviers seront plantés au Myanmar en collaboration avec Starboard.

Mais aussi à mener des actions concrètes en utilisant :

  • des matériaux recyclables, le bois réutilisé a une durée de vie de 10 à 15 ans,
  • en valorisant les moquettes en emballages plastiques de protection des bateaux envoyés dans une filière de revalorisation,
  • en mettant en place des zones de tri. Le Nautic Paris prévoit de traiter 36 tonnes de papier, de bois, de carton, de plastique et de verre,
  •  et en réduisant de 30% sa consommation d’électricité : économies de chauffage, éclairage LED, travaux d’isolation des halls…

 

 

Des innovations au service de la planète

 

Earthwake

 

Cette association créée en 2014 lutte contre les déchets plastiques en leur offrant une seconde vie.

Pour faire face aux 8 millions de tonnes de plastiques ménagers qui se déversent chaque année dans les océans, Samuel Le Bihan et Christofer Costes, inventeur de solutions technologiques dédiées à l’autonomie, ont créé le projet Chrysalis.

Ce projet consiste en une machine mobile et low-tech permet de recycler les déchets plastiques en carburant, dans un format réduit, et pour un prix abordable. Elle sera présentée lors du Nautic Paris.

La résistance aux déchets plastiques et bel et bien déclarée !

 

Energy Observer Developments

Energy Observer Developments vise à découvrir des solutions innovantes pour l’environnement et promeut le déploiement des solutions d’hydrogène propre dans tous les territoires.

L’équipe a parcouru de nombreux pays à bord de l’Energy Observer, bateau visant l’autonomie énergétique, dans le but de rencontrer les personnes qui permettront de trouver les solutions de demain. Mais également pour montrer qu’il est possible d’avoir un monde plus propre.

 

 

Découvrez le Salon Nautique de Paris.

 

Nautic Paris

 

Crédit photo : Andrzej Kryszpiniuk – Unsplash