Les effets négatifs du réchauffement climatique sur la pêche et les Aires Marines Protégées

03 novembre 2014 par

Les Aires Marines Protégées : un habitat essentiel

La mer Méditerranée comprend plus d’une centaine d’Aires Marines Protégées (AMP) qui jouent un rôle essentiel dans la protection de la biodiversité marine. Ces AMP participent aussi au maintien des activités de pêche en essaimant des larves de poissons vers les zones exploitées. De nombreux efforts ont été entrepris pour augmenter les surfaces protégées, dans l’objectif d’atteindre 10 % avant 2020.

 

Un changement climatique impactant les larves

Grâce à une simulation utilisant des modèles reproduisant une hausse de la température de l’eau de 2,8° Celsius, les chercheurs de l’IRD, d’Aix-Marseille Université, de l’université de Montpellier, du CNRS et de Météo France ont aboutit à la conclusion suivante : « le changement climatique affecterait le degré de connectivité des populations de poissons de Méditerranée ». Autrement dit, les larves de poissons ne se déplaceraient plus aisément entre les différentes zones d’habitat.

 

Les surfaces pêchées alors essaimées par ces larves du réseau d’aires marines protégées seraient alors impactée : -3 %. La conséquence directe serait alors un déficit pour les pêcheurs.

 

Jusqu’à présent, très peu de recherches ont été menées sur ce sujet voire aucune sur l’impact que le changement climatique pourrait avoir sur l’efficacité des réseaux d’aires marines protégées précisent les chercheurs.

 

Un effet positif pour le mérou brun

Les espèces dont la reproduction est actuellement limitée par les températures froides du Nord de la mer Méditerranée (comme le mérou brun et d’autres espèces thermophiles) seront favorisées par la hausse de la température avec un plus grand nombre d’AMP alimentant le plateau continental en larves.

Sources : http://www2.cnrs.fr/presse/communique/3791.htm

restaurant Le Marseillois

Précédent:

Vue sous-marine du Marseillois

Vue satellite de Montredon

Suivant:

Nouvelle pollution à Marseille

Vous pourriez apprécier

Poster un commentaire