Le Gyptis, retour dans la passé avec la réplique d’un navire antique à Marseille

07 août 2015 par

Marseille, métropole maritime de prestige, est fière de posséder un patrimoine culturel maritime remarquable provenant de l’époque gréco-romaine.

Selon la tradition, « Massalia » aurait vu le jour de l’union entre Gyptis, fille du chef de la tribu celto-ligure des Segobriges, et Protis, un marin phocéen. Créée par les phocéens, ceux-ci ont laissé derrière eux un héritage inestimable datant de la période hellénistique, dont on retrouve une partie au Musée d’Histoire de Marseille au Centre Bourse.

Parmi ces vestiges, d’impressionnantes épaves ont été découvertes, à partir desquelles le projet Protis est né, ayant pour objectif la reconstitution du Gyptis, embarcation grecque du VI° siècle avant JC. Cette reproduction respecte à l’identique les procédés de fabrication d’antan, ce qui rend le navire particulièrement précieux puisqu’il est aujourd’hui la seule réplique navigante de ce type au monde !

02_Gyptis chât_If+Frioul LDamelet

Vous pouvez voir naviguer le Gyptis dans la rade Marseillaise à l’occasion de ses sorties inédites.

Ce projet d’envergure est placé sous la direction du Centre Camille dont Jullian Patrice Pomey est le directeur de recherche émérite au CNRS Responsable du projet « Prôtis » .

L’Université Aix-Marseille (AMU) assure la maîtrise d’ouvrage du projet et le CNRS apporte son concours scientifique. Il a fait appel au chantier naval Borg, labellisé « entreprise du patrimoine vivant », dernier chantier naval traditionnel de Marseille, pour la réalisation de Gyptis et à l’association « Arkaeos » pour participer à la gestion et à la coordination du projet.

Retrouvez le Gyptis lors de la Grande Parade Maritime Marseille Provece Métropole, le Samedi 5 Septembre 2015.

Un spectacle à ne surtout pas manquer !

Précédent:

À la découverte de l’île Degaby, plage privée de l’hôtel C2

bateau marine nationale

Suivant:

Le bâtiment de la marine « RPC Esterel » ouvert au public le du 18 au 20 sept.

Vous pourriez apprécier

Poster un commentaire