Conférence : « Marseille, novembre 1423 : trois jours de terreur venus de la mer »

29 mai 2017 par

Lundi 22 juin à 19h

 

Revivre les événements du mois de novembre 1423, c’est ce que vous propose le vice-amiral Charles-Henri Garié. Il vous convie à une conférence organisée à l’École nationale supérieure maritime (ENSM), au 39 avenue du Corail, 13008 Marseille, le 19 juin à 19h.

Le conférencier sera Jean-Noël Bévérini. Il analysera l’attaque de la ville Marseillaise par la flotte catalane en 1423.

 

 

Le mot du commandant de la marine à Marseille

 

« En novembre 1423, Marseille vit un des plus grands désastres de son histoire. Le roi Alphonse V d’Aragon, débarquant au Sud dans l’anse qui porte aujourd’hui le nom des « Catalans » s’empare du port, de l’abbaye de Saint-Victor et de la ville. Suivent trois jours de pillage. Sur la rive Nord, aucune défense. Les Catalans incendient les maisons avec la poix de nos navires (hélas, point de marins-pompiers !) embarquent la chaîne du Port et volent la châsse de Saint-Louis d’Anjou. La flotte catalane domine alors nos approches maritimes, asphyxie le commerce à son profit et nos négociants marseillais sont contraints de quitter la place. 

 

Ainsi s’achève en ces années un XIVème siècle catastrophique pour Marseille. Comment ce désastre a-t-il été possible? Quelles en sont les causes? Quelles en sont les conséquences? Le commissaire en chef (H) Jean Noël Beverini, ex-administrateur de la société française d’histoire maritime et membre de l’académie de Marseille et du Var, essaiera de répondre à ces questions… à défaut de nous annoncer le retour de la chaîne du Port et des reliques de Saint-Louis d’Anjou! Y a-t-il un espoir de les voir revenir un jour, même pour une simple exposition temporaire? »

 

Les inscriptions

 

Pour assister à cette conférence, rien de plus simple. Il vous suffit de vous inscrire en cliquant sur l’adresse suivante.

 

https://www.inscription-facile.com/form/Ey8e3AVt8Kq3TOyr03Sm

 

morgan bourchis

Précédent:

Nouveau record de France d’apnée pour Morgan Bourc’his

Suivant:

L’Hermione à Marseille en 2018

Vous pourriez apprécier

Poster un commentaire